Escalade en face est du col du Tondu

à 30 minutes seulement du refuge Robert Blanc
Voies d'escalade au col du Tondu

ZOOM
COL DU TONDU, face est 2895 m.

Nadine

150 m / 5 maxi. Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
1ère asc : Nadine Velay / Pierre Pisano 23/7/1983.
Rééquipement 1997 (Pierre Pisano, Hervé Tuaz).
Escalade homogène et variée en 4+/5, avec de beaux passages en fissures.
6 longueurs, corde de 2x30 m, 5 dégaines + relais.
Coinceurs superflus, spits 10mm.
Retour en rappels dans la voie.
Photo Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Les Epicuriens

150 m / 5+ maxi.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
1ère asc : Olivier Arnaud, Philippe Clerc, Pierre Pisano 21/7/1985.
Rééquipement 1995, 1997, 2000.
Escalade variée, de beaux passages en dalle comme en fissures.
7 longueurs, corde de 30 m, 7 dégaines + relais.
Coinceurs superflus, 35 spits + relais.
Retour par la voie normale du col.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Far Way

100 m / 6b maxi / 6a oblig.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
1ère asc : Olivier Meyer, Pierre Pisano 31/8/1996.
Rééquipement 1997 (Philippe Pisano, Pierre Pisano, Hervé Tuaz).
Voie courte mais raide. Après une belle dalle, elle franchit un mur déversant puis un surplomb pour sortir au cairn du col.
4 longueurs, corde de 40 m, 10 dégaines + relais.
Coinceurs superflus, spits + qq pitons.
Retour par la voie normale du col.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Pilier des Comiques

100 m / 5+ maxi.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
1ère asc : Philippe Pisano, Pierre Pisano, Hervé Tuaz 10/9/1997.
Belle voie courte en dalle, avec un passage plus raide en fissures.
4 longueurs, corde de 30 m, 6 dégaines + relais.
Coinceurs superflus. Retour par la voie normale du col. Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Cuistot d'un jour

120 m / 5 maxi. Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
Equipement du haut : Philippe Clerc, Philippe Pisano, Pierre Pisano, Hervé Tuaz les 18/6/1997 et 12/9/1997.
Très belle petite voie qui coupe la voie normale du col au passage du couloir. Rocher sculpté pour une escalade variée bien protégée.
4 longueurs, corde de 40 m, 8 dégaines + relais.
Coinceurs superflus, spits.
Retour par la voie normale du col.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Solarium

100 m / 5/5+ maxi.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
1ère asc : Sylvain Clévy, Frédéric Cloche, Pierre Pisano 18/09/1999
Belle voie se déroulant dans les dalles claires à droite des Epicuriens. Elle se termine sur la vire médiane près du relais des Epicuriens.
4 longueurs, corde de 30 m, 7 dégaines + relais
Coinceurs superflus, 14 spits + 8 pitons + relais.
Retour en rappels dans la voie ou sortie par le haut des Epicuriens.

Pour faire une voie plus longue, on peut commencer par les Epicuriens, descendre Solarium en rappels, puis remonter Solarium et sortir par les Epicuriens.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Panne d'essence

150 m / 6a max, 5+ oblig et A0 (3 p.a.).Photo du col du Tondu et des voies d'escalade
Equipement et 1ère ascension : Sylvain Clévy, Frédéric Cloche, Pierre Pisano 8/09/2000 pour le bas, puis Frédéric Cloche et Pierre Pisano le 23/08/2002.
Dans l'axe du point le plus bas du col du Tondu. Le bas remonte les dalles qui forment ici un très vague éperon, pour arriver dans le ressaut raide. L5 très courte : trois petits surplombs en A0.
6 longueurs, corde de 35 m, 10 dégaines
Coinceurs superflus, 36 spits + 2pitons + relais.
Retour en rappels dans la voie.Photo du col du Tondu et des voies d'escalade

Mont Tondu 3196 m

Sous le sommet du Mont Tondu, avec Vincent Coussedière (suivi sur la partie inférieure par Françoise Clerc et François Cartier) nous avions ouvert le 11 août 1985, la voie Grollissime, TD, qui démarre à gauche de la voie Steph et la coupe en haut. Alain Gaimard avait ouvert une voie qui démarre à droite de la voie Steph, dans le bastion raide du bas de la paroi. Par contre, je n'ai jamais eu connaissance d'une voie Champoutot (comme relaté dans l'article sur Alpinemag.fr) dans ce secteur, bien que Vincent Coussedière fréquentait régulièrement Chapoutot.
Le 30 août 1985, j'avais rééquipé du haut la partie basse de la Grollissime pour remplacer les pitons par des spits au perfo. C'est dans cette partie basse où se situe les difficultés, fin des difficultés marquée avec le point jaune sur la photo. Le haut de la voie reste dans du 3/4 avec protections naturelles faciles.
Dans les années 90's j'avais constaté en fin d'été que la rimaye (la roture plus exactement) ne permettait plus de toucher le rocher au pied de la voie Grollissime. L'ambiance du bas de la voie est assez austère, assez raide dans le flanc droit d'un couloir.
Le 10 septembre 1985 j'avais parcouru la voie d'Alain Gaimard jusqu'à ce qui était à l'époque le névé central, en haut du bastion raide.

La Steph

Source : Voie Stéphane Husson au Mont Tondu
TD 770 m / 6c max / 6a/A0 oblig
Voie ouverte en novembre 2017 par Stéphane Husson, avec la participation de Julien Roffinotto, Philippe Foulon, Christian Genuer, Monica Dalmasso, Alexandre Deville-Cavellin et Thierry Vescovi.
Finalisation de l’équipement et topo, novembre 2018 par Philippe Foulon et Xavier Cailhol.
Un itinéraire alliant escalade moderne et course d’arête. Cette voie est la dernière signature de Stéphane, il souhaitait que cette voie soit parcourue, d’où un équipement irréprochable. Il est à noter que cette voie coupe un itinéraire original de Chapoutot (??) ouvert dans les années 1980.

Voie Stephane Husson 2017-2018 au Mont Tondu

L1 : 5+, 40 ,m 6 points : dans l’axe athlétique
L2 : 5, 45, m 3 points 1 pitons dans l’axe puis droite remonter fissure (Friends optionnels)
L3 : 5+, 40 m, 6 points 3 pitons : dalle technique, dans l’axe puis léger crochet à droite avant de revenir dans l’axe
L4 : 5c, 50 m, 8 points 1 piton : traversée ascendante à gauche. Passer la première vire et continuer à gauche jusqu’à une deuxième vire (attention bien continuer à gauche après la première grosse vire)
L5 : 6a, 50 m, 9 points : dans l’axe puis relais légèrement à gauche
L6 : 6a+, 50 m, 8 spits 2 pitons : dans l’axe puis légèrement a gauche. Remonter les murs raides (spits)
L7 : 5, 55 m, 9 points : dans l’axe légèrement à gauche
L8 : 5a, 50 m, 5 points : droit au-dessus
L9 : 5a, 50 m, 4 points : dans l’axe puis à gauche
L10 : 3, 55 m, 3 points : ascendance gauche direction dièdre
L11 : 4+, 60 m, 5 points : ascendance gauche, relais en haut à gauche d’une petite cheminée
L12 : 4+, 60 m, 5 points : remonter grand dièdre évident
L13 : 6c (6a/a0), 45 m, 11 points : suivre les spits dans le mur raide à raide. Fin dans la fissure
L14 : 4, 60 m, 3 points : remonter dans l’axe, puis légèrement à droite. Viser le meilleur rocher
L15 : 3, 60 m, 5 points : remonter les gradins à droite. Viser le meilleur rocher. Dernier relais 20 m sous le sommet. Attention aux derniers 20 m, chaos de blocs très instable.
De manière général, se méfier de la qualité du rocher dans les deux dernières longueurs. Les points servent de direction globale, chercher le rocher le plus sain pour monter.
Retour du sommet : rejoindre le pain de sucre par l’arête. Puis par la voie normale du Tondu (crampons) ou par l'arête du Tondu (rochers faciles puis 10 mètres de désescalade) jusqu'au col du Tondu. Du col par les câbles pour revenir sur l'itinéraire du refuge Robert Blanc.

Le Tondu en 1985, photo Pierre Pisano

Le Mont Tondu en 1985, photo Pierre Pisano

La paroi du col du Tondu en 2012 avec la voie des Epicuriens tracée

La paroi du col du Tondu en 2012 avec la voie des Epicuriens tracée

Pierre Pisano | Guide de haute montagne
+33 686 900 941
 


CARTE PRO
IBAN : FR76 1469 0000 0156 0000 2308 940
SWIFT : CMCIFRP1MON
SIRET : 390 149 946 00035